Pierre-Michel Durand

Pierre-Michel Durand

Pierre-Michel Durand

Chef d'orchestre

Après avoir reçu les précieux conseils de Pierre Dervaux à l’Ecole Normale de Musique de Paris puis de Carlo Maria Giulini et de Daniel Barenboim, Pierre-Michel Durand remporte le Premier Prix du Concours International de Direction d’orchestre de Prague et le Prix Talich à 21 ans. Il commence dès lors une carrière internationale et dirige en France, en Allemagne, en Italie, en République Tchèque, en Ukraine, au Venezuela…

Il se produit au MIDEM avec l’Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo et dans de nombreux festivals : Radio-France et Montpellier avec l’Orchestre Simon Bolivar, Besançon, Mai Musical de Florence, festival des Flandres, festival de Marrakech avec Barbara Hendricks...

Après avoir été chef assistant à l’Opéra de Paris, il est invité par l’Orchestre Lamoureux, l’Orchestre Philharmonique de Lorraine, l’Orchestre de Picardie, l’Orchestre de Caracas, l’Orchestre de la Philharmonie d’Ukraine et l’Orchestre Philharmonique Tchèque avec lequel il enregistre Petrouchka de Stravinski pour Supraphon. Il se produit au Théâtre de Lucerne avec La Traviata de Verdi, La Bohème de Puccini, les Szenen aus Goethes Faust de Schumann et La Belle Hélène d’Offenbach. A New Dehli, il dirige au festival Bonjour India. l’opéra Si j’étais Roi de Adam. A l’Opéra Comique, il dirige La Vie Parisienne avec Gabriel Bacquier.

Chef associé de Jean-Claude Casadesus à l’Orchestre national de Lille pendant plusieurs saisons, il se produit à Lille, au Royaume-Uni et en Belgique, à Lille Piano Festivals avec l’Ensemble Orchestral de Paris et en tournée régionale avec La Cenerentola de Rossini et Faust de Gounod à l’Opéra de Lille. Il co-dirige avec Jean-Claude Casadesus et l’ONL les Victoires de la Musique 2004.

Pierre-Michel Durand a travaillé avec de grands solistes : Pierre Amoyal, Michel Beroff, Gauthier Capuçon, Olivier Charlier, Augustin Dumay, Brigitte Engerer, Romain Garioud, Hélène Grimaud, Gary Hoffman,  Laurent Korcia, Eric Le Sage, Misha Maisky, Paul Meyer, Ivan Moravec, Xavier Phillips, Viktoria Postnikova, Jean-Pierre Rampal, Nemanja Radulovic, Mikhaïl Rudy, Paul Tortelier...

En 2004, il fonde l’Orchestre Prométhée.. Dès lors, il est régulièrement invité lors des émissions Musiques au Coeur d’Eve Ruggieri sur France 2 dans lesquelles il accompagne Natalie Dessay, Joyce DiDonato, Jennifer Larmor, Felicity Lott, Patricia Petibon, Roberto Alagna, Ludovic Tézier, Rolando Villazon... Il se produit dans de nombreux festivals tant dans le répertoire symphonique que lyrique (L’Elixir d’Amor, Don Giovanni, Tosca, Madame Butterfly, La Traviata avec Sonya Yoncheva...).

Il est régulièrement présent dans les grandes salles parisienne, Radio France, salle Gaveau, salle Pleyel (Mahler symphonies n°1,3,6, R. Strauss Don Quichotte avec Marc Coppey, le Sacre du Printemps, les Tableaux d’une Exposition, la symphonie n°7 de Bruckner....). Au théâtre du Châtelet, il a dirigé les ballets Daphnis et Chloé de Ravel, Cendrillon de Prokofiev, Les Mariés de la Tour Eiffel. Très engagé dans la méditation culturelle, il a créé un grand projet sur l’agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines mêlant concerts de musique de chambre, concerts symphoniques pédagogiques et spectacles lyriques avec plus de 300 enfants issus de quartiers sensibles.

Pierre-Michel Durand dirige lors de grands événements : Requiem de Verdi aux Arènes de Nîmes, Carmen de Bizet dans le stade d’Arnhem aux Pays-Bas, Hommage à Pavarotti avec Roberto Alagna, Béatrice Uria-Monzon, Ludovic Tézier et les stars de variété au Domaine de Paris St Cloud (diffusé par France 2), et à la Cité des Congrès de Nantes (Festival Klezmer avec Giora Feidman, Carmina Burana de Orff, Festival Wagner Hommage à Maria Callas, Symphonie n° 9 de Beethoven). Il a aussi dirigé à la salle Pleyel le ciné-concert Le Cuirassé Potemkine d’Eisenstein sur des musiques de Chostakovich, les Elections Classiques 2012 diffusé par Radio Classique ainsi que 12 spectacles de Don Quichotte au Théâtre du Châtelet avec le Wiener Staatsballett.

Il a dirigé récemment plusieurs spectacles au Théâtre du Châtelet ainsi qu’au Théâtre des Champs-Elysées (gala Les Mozart de l’Opéra.). Après avoir conduit avec un grand succès le ciné-concert Alexandre Nevski d’Eisenstein à la Philharmonie de Paris, il est réinvité cette saison pour deux nouveaux programmes dont Pierre et le Loup avec le film d’animation de Suzie Templeton.